Mes clients sont formidables – Babelicot – Saison 2 – Episode 1

Melle Jeanne Melle Jeanne il y a 2 années
Accueil  /  Mot-à-Maux  /  Mes clients sont formidables – Babelicot – Saison 2 – Episode 1
motamaux-def6

Ayé, enfin, la saison des bonnes résolutions et de bons vœux est terminée… Pire, maintenant, ça porte malheur de se la souhaiter ! Alors, motus et bouche cousue, et c’est à chacun de se donner toutes les chances de passer une très bonne année…

C’est pourquoi j’ai décidé de faire une petite saison sur le thème : Mes clients sont formidables !
Alors, ici, pas de lèche-cul, ni de faux-cul (et surtout pas de jaloux)… juste une envie de mettre en avant des clients, et même plutôt des gens, des entrepreneurs, qui se décarcassent pour monter et développer un projet auquel ils croient dur comme fer… et c’est beau ! Dans ce monde si pessimiste et rempli de « et tu me paies combien pour que je te le fasse… », ça fait vraiment plaisir de travailler pour des gens habités… et qui vous font changer la façon de voir les choses! (cf : dernier article)

Alors, pour ce premier épisode, je vais vous mettre à l’honneur, Eléonore et Benjamin de Babelicot.
(leurs têtes et la création réalisée pour eux par ici : http://www.mellejeanne.com/projet/affiche-magasin-bio/)

Pourquoi ces clients m’ont touché?

Déjà, chapeau, parce que c’est un couple… et que moi, travailler avec mon mec, même si je l’adore depuis bientôt 20 ans, c’est juste pas possible ! Le secret, me raconte ces couples fusionnels qui bossent ensemble, c’est que chacun ait sa partie, son domaine de prédilection et que l’autre ne vienne pas y fourrer ses pattes. Ainsi, la confiance est le maître-mot d’un couple d’entrepreneurs qui réussit !

Ensuite, parce qu’ils ont décidé de quitter une vie de salariés bien confortable pour un projet entrepreneurial où rien n’est jamais gagné d’avance et où l’on ne compte plus ses heures ni ses week-end, ni ses vac… quoi ? Et quand on est chef de famille et qu’on a quelques bouches à nourrir (dont un gros chien blanc !), je trouve ça encore plus respectable.

Et enfin, parce que leur projet est beau, bio et durable… et qu’il est naturel d’y adhérer en 3 étapes :

1 – Eleonore et Benjamin prennent des légumes (bio) super moches, trop petits ou trop gros… dont le maraîcher du coin hésitait entre les mettre dans le compost ou l’auge des cochons… (N’oublions pas les contes de princesses, il faut se méfier des apparences, la beauté est surtout à l’intérieur!!!).

2 – Ils les transforment en bocaux artisanaux avec leurs recettes de grand-mère ou inventées selon les ingrédients du jour… Bon, ils sont obligés de mettre une charlotte sur la tête, mais c’était ça ou se raser la tête, alors Eléonore a tranché !

3 – Et vous, pour être à la fois : bio, végétarien, local, zéro déchet, durable et gourmand, vous n’avez plus qu’à ouvrir :

  • un bocal de tartinable végétarien à l’apéro pour faire la super bobo-bio,
  • un bocal de condiments style pesto à la courgette pour vous la péter auprès de votre mec qui pense que vous avez passé toute la journée derrière les fourneaux,
  • une mini-bouteille de soupe maison, trop mignonne, quand vous avez envie de mater en solo Top Chef sans avoir l’impression de manger de la merde…
  • des petits pots bébé 100% naturel pour dédouaner les Super Maman Hyper Actives de pas pouvoir tout faire (surtout si y en a d’autres qui le font mieux) !

Bon, et s’il y a un dernier argument pour vous convaincre que ces clients sont formidables, que leur projet est durable et que leurs produits sont bons… sachez qu’ils sont brestois, et là, vous courrez dans votre magasin bio ou sur  http://babelicot.fr

26868451_2027067457508928_5476607284115144704_n  22794492_1622165121174545_3746538283409080320_n

 

images piquées sur leur insta : instagramez-vous : https://www.instagram.com/babelicotbio/

Catégorie:
  Mot-à-Maux
cet article a été partagé 0 fois
 200