Jour de Marché à Plougastel – Quelle primeur ! S3-E3

Melle Jeanne Melle Jeanne il y a 6 moisAucun commentaire
Accueil  /  Mot-à-Maux  /  Jour de Marché à Plougastel – Quelle primeur ! S3-E3
motamaux16

Les marchés bretons ont tous la même caractéristique colorimétrique : un décor de 50 nuances de gris, ponctué par les vives couleurs des étals des primeurs…
Il ait un étal à Plougastel que j’aime admirer de loin, c’est celui de Christine et de ses vergers de Kérambléau… On la repère de loin notre Christine, avec sa doudoune rose fushia, son rouge à lèvres assorti et son sourire ultrabright, digne des mannequins des publicités qui croquent leurs Grany Smith à pleines dents !
Christine, c’est à elle seule, le symbole de la vendeuse de marché, un vrai personnage énergique et ultra-vitaminé. Bref, une vraie pub pour le fameux « 5 fruits et légumes par jour ! ». Jamais absente, de bonne humeur constante et toujours aux petits soins avec ses clients fidèles.

  • Elle collecte leurs bouchons en plastique pour une association, les pots vides pour les confitures…
  • Elle vous remet sur parole un avocat si celui de la semaine dernière était noirci,
  • Depuis l’interdiction des sacs en plastique (Alleluïa!), elle propose à ses clients des sacs artisanaux en tissus réutilisables…
  • Au fond de l’étal, elle met ses caisses de pommes « 2ème main » à 90 centimes le kilo pour ses petites mamies qui aiment faire leur compote maison,
  • Au milieu, toutes ses variétés de pommes qu’elle connaît sur le bout des doigts : Vous voulez une variété à croquer non farineuse, une pour faire des tartes fines ou encore pour une pour accompagner un boudin noir : elle a la pomme qui vous faut ! (Faudrait peut être en parler à Blanche Neige ou à la Dame Blanche, comme on est à Plougastel !)
  • Et devant elle, ses fruits exotiques qui ne poussent pas dans son verger du Finistère nord mais qui donnent des envies de voyages culinaires…

J’en ai encore des vertes et des pas mûres sur notre sacrée Christine, mais le mieux, c’est d’aller la voir… et vous la reconnaîtrez de loin, car c’est l’étal aux mille couleurs, où tous les clients ont la banane !

 

 

 

 

Et mais ne partez pas sans la recette du jour !
Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas très lichou, mais ce dessert est parfait après un repas copieux.

  • Prenez un ananas de chez Christine
  • Coupez le en tranche très fine, type carpaccio et installez les tranches à plat sur une grand plat
  • Faites un caramel liquide (en y ajouter un sachet de thé aux agrumes : astuce du chef  Pierre😊 )
  • Nappez votre carpaccio du caramel liquide
  • Saupoudrez de zestes de citron vert de chez Christine
  • Réservez au frais et servez vos convives conquis !
Catégories:
  Mot-à-MauxVis ma vie d'indépendant
cet article a été partagé 0 fois
 100

Qu’en pensez-vous?

Votre adresse email ne sera pas affichée.